© 2015

 

Laurence Van Baren

née à Bordeaux Caudéran

mariée, 2 enfants

vit à Boulogne Billancourt

 

Biographie

 

"Les gens qui veulent fortement une chose sont presque toujours bien servis par le hasard"  Honoré de Balzac

Il était une fois...

Il y a longtemps déjà parallèlement à mon métier d'infirmière, je découvrais "par hasard" la peinture à l'huile auprès d'un artiste peintre aussi généreux que talentueux. Après plusieurs années de dessins et de peintures au contact d'autres artistes peintres, j'ai eu envie de connaître la sculpture. Et là aussi "hasard" d'une rencontre, j' intégrais un atelier où après avoir manipulé la terre, je découvrais le fil de fer....

Ce fut le coup de foudre immédiat pour ce matériau et pour le poisson qui naquit sous mes doigts.

"L'art doit naître du matériau et la spiritualité doit emprunter le langage du matériau"  Jean Dubuffet

 

Critiques

 

IL FAUT LE FER "Surprenante exposition le 22 novembre dernier Galerie Everarts dans le 8ème arrondissement. Par le travail du fil de fer le sculpteur Laurence Van Baren fait naître de cette matière réputée ingrate un bestiaire bien séduisant, tel cet oiseau d'envergure plongeant le cou vers le sol ou cette élégante girafe semblant vous regarder avec bienveillance. On ose dire qu'il y a de l'intelligence dans le fer! " Véronique Naudé

"Sous ses doigts, l'artiste fait naître un monde animal et végétal enchanté, où s'exprime une dualité fertile entre la finesse du matériau et la puissance de l'oeuvre aboutie" Magali Prévôt

"Le fil se faufile, se tord et se tortille. Le fer se contorsionne, les formes gonflent, les corps naissent. Dans l'enchevêtrement de métal, la vie survient. Un échassier, perché sur une patte, pêche. Le chevreuil me regarde, puis au gré de la course du soleil, détourne la tête. L'ombre de son profil s'inscrit sur le mur. La libellule va s'envoler et le paon c'est sûr va faire la roue." Lucile Morin

 

 

Profil